Qual Features Homepage
 Posts  Comments  

Et l’employeur vainqueur est…

Dans le classement 2010 des meilleurs employeurs, LVMH reste l’employeur idéal des étudiants en écoles de commerce, et l’EADS celui des étudiants en écoles d’ingénieurs. Néanmoins, des nouveaux – comme Google — font leur apparition dans le Top 10.

La dernière enquête Universum des employeurs idéaux 2010 révèle que les futurs diplômés d’écoles de commerce, d’ingénieurs, d’universités en sciences naturelles/santé préfèrent, dans l’ordre, LVMH, EADS et Sanofi-Aventis.  La même étude démontre que l’objectif majeur de carrière des jeunes demeure l’équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle. 

Pour les étudiants en écoles de commerce LVMH reste la meilleure entreprise, talonnée de près par l’Oréal.  Diverses raisons sont citées pour ce choix, parmi lesquelles, la variété des métiers proposés et la diversité des profils recherchés.  Aussi, LVMH offre-t-il des stages pensés en vue d’un pré-recrutement et propose des projets de vie très attractifs en Asie Pacifique, aux Etats-Unis, en Amérique du Sud, en Europe ou en Russie. 

En 2010,  Google s’est positionné sur la 3e marche. Après avoir fait son entrée directement à la 17e place en 2008, Google remplace Air France du Top 3, qui est tombée à la 5e place. De leur côté, Canal + et Danone se maintiennent respectivement à la 4e et à la 6e place. Nestlé a aussi grimpé les échelons, arrivant à la 7e place.  Le responsable de marketing  chez Universum France note que l’agroalimentaire attire de plus en plus les profils commerciaux, depuis la crise.  Autre surprise, Veolia Environnement prend la 10eme place.

Pour les ingénieurs, EADS continue de dominer le classement, et Veolia Environnement conserve sa seconde place. En 3e place, Google a profité d’un fort engouement au détriment d’EDF qui a perdu, cette année, deux places,  arrivant à la 5e position.  Les enquêteurs notent que les jeunes ingénieurs semblent être attirés par des secteurs  comme le High Tech; l’intérêt des ingénieurs pour le secteur de l’aérospatial et la défense se confirme en 2010. Thales s’est retrouvé à la 4e marche, montant de deux rangs.

La vue est différente pour les étudiants en sciences naturelles/santé.  Sanofi-Aventis reste quand-même le leader incontesté, mais le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) a fait son entrée directement à la seconde place — une première pour un organisme public de recherche. Pfizer est tombé de la 3e place à la 5e position. Nestlé est également présent dans le Top 10 à la 6e marche des meilleurs employeurs des étudiants en sciences naturelles/santé. Veolia Environnement demeure au 7e rang. Google arrive aussi dans le Top 10.  Thales atterrit à la 9e position.

Malgré ses déboires, cette année la banque a retrouve son essor, au détriment des cabinets de conseil et d’audit. Les constructeurs tels que PSA Peugeot Citroën (16e) et BMW (19e)  ont perdu respectivement 4 et 6 places tandis qu’Ubisoft a gagné 11 places (25e) et Microsoft 6 rangs (13e).  

L’étude était réalisée en début 2010  auprès de 21’000 étudiants, issus de 100 grandes écoles de commerce (11’000), d’ingénieurs/IT (9’000) et de sciences naturelles/santé (1’000).  Moyenne d’âge des participants : 22 ans.

Post Author:

Comments are closed.