Qual Features Homepage
 Posts  Comments  

Pour que l’intendance suive…

Le malaise est grand dans de nombreuses organisations: l’époque est au changement perpétuel et les exigences s’accumulent. On demande aux managers de tous niveaux de se remettre en question pour progresser; on leur demande d’instaurer des rapports de travail différents, d’inventer de nouvelles règles, de susciter le mouvement, de transmettre l’envie de contribuer au bien-être de l’entreprise… Paradoxalement, on ne leur donne pas les moyens de réaliser ces améliorations: il faut toujours faire plus avec moins, faire exister une stratégie qui leur est imposée et appliquer des choix qui leur ont été dictés. Résultat ? Cela ne fonctionne pas ! Il faut pouvoir donner un sens à son travail et les moyens de concrétiser ses objectifs.

Dans bien des corps de métiers, on relève un manque de motivation, un sentiment de frustration, de la fatigue, du stress contre-productif, une pression destructrice, etc. Force est de constater que la perte d’initiative et la perte de créativité sont générales, ce qui a des conséquences humaines mais aussi économiques, que cela soit pour l’entreprise ou la société.

Il est grand temps que les cadres dirigeants prennent en compte cette réalité et s’attaquent aux systèmes qui conduisent à de tels gâchis. Il faut remettre de l’envie dans les organisations, donner aux hommes et aux femmes des raisons de « se bouger », de s’impliquer. Le salarié a besoin d’être écouté pour se sentir entendu. Si ce n’est pas par pur philantropie, le jeu en vaut la chandelle d’un point de vue économique car les performances sont bien meilleures quand les employés ont le sentiment d’avoir prise sur leur travail au lieu d’une exécution passive…

Face au développement général du stress et des tensions au travail, les approches traditionnelles de la communication interne sont totalement dépassées. Il ne suffit plus d’avoir de bons outils (intranet, conventions, etc.), il faut d’abord et surtout avoir une vraie stratégie, ce qui , presque partout, fait encore cruellement défaut… Peut-être faut-il commencer par donner une vision, une direction claire à l’enteprise et “l’intendance suivra”, pour reprendre l’expression du brillant général !

Post Author:

Comment Your Heart Out

You must be logged in to post a comment.